univers-mode

Qu’est ce qu’un modiste ?

Connu sous le nom de chapelier, le modiste est un expert dans la fabrication de chapeaux pour les femmes ou les hommes. Le modiste peut fabriquer et réparer des chapeaux pour des designers et des costumiers. Dans les années 1950, les villes de province comptaient au moins un chapelier et une chapellerie.

Tout sur le chapelier !

Le modiste fabrique des chapeaux. Il produit souvent des chapeaux, mais il est également plus probable qu’il soit un créateur. Le chapelier a toujours créé des chapeaux pour tous les âges, femmes et hommes. Ces dernières années, cependant, il est surtout connu pour servir une clientèle essentiellement féminine. Dans l’une de ses interprétations strictes, le terme « chapellerie » représente toute une activité de fabrication et de vente de vêtements, et de chapeaux, aux femmes, aux enfants et aux hommes d’aujourd’hui. Il peut aussi être appliqué à divers articles vestimentaires. Tout comme dans les grands magasins modernes, certains clients des années 1900 se rendaient chez une modiste locale pour y dénicher des vêtements pour toute la famille.

Quels sont les rôles de ces modistes ?

À l’heure actuelle, ces petites entreprises de création de chapeaux sont constituées de modistes qui travaillent avec des modèles et des moules prédéterminés pour produire exclusivement des chapeaux. Ils créent de petites quantités de chapeaux destinés à être vendus au grand public. Les chapeaux les plus couramment produits dans ces magasins sont les casquettes, les coiffes de mariée, les bérets et les bonnets. De nos jours, un chapelier privé est un expert très apprécié qui s’adresse généralement à une clientèle sélective et fortunée. Ces personnes sont particulièrement friandes de couvre-chefs sur mesure et le modiste réalise des modèles selon leurs demandes.

Comment exerce-t-il son métier ?

Artiste plutôt imaginatif, le modiste va commencer par définir le chapeau à réaliser, avec le client. Il dessine par la suite le modèle ou réalise un patron. Accompagné de différentes sortes d’aiguilles à coudre et d’épingles, il assemble les feuilles de fibres de bois puis applique le vernis pour réaliser le squelette d’un chapeau. Il se sert alors de paille, de différents cuirs et tissus, de plumes pour réaliser la décoration finale. Il livrera le chapeau aux clients ou à une entreprise lors de l’essayage final. Qualité et innovation sont les mots clés dans la façon dont il maîtrise toutes les techniques de son travail. Les outils sont faciles, les techniques sont nombreuses et l’utilisation des matériaux infinie.

Quitter la version mobile